Dématérialisation pour les entreprises des vins & Spiritueux : Où en est-on ?

Dématérialisation pour les entreprises des vins & Spiritueux : Où en est-on ?

Interview avec Jean-Marc Branche, spécialiste Comptabilité Matières chez iD Systemes

Quel est l’avancement de la dématérialisation des documents ?

La dématérialisation des documents d’accompagnement est effective depuis juillet 2017. La transition se poursuit jusqu’au 31 décembre.

Qu’en est-il de CIEL* ?

La dématérialisation de la Déclaration Récapitulative Mensuelle (DRM) est toujours prévue au plus tard le 31 décembre 2019. Nous poursuivons notre travail de collaboration avec les interprofessions et les douanes pour être prêts à l’échéance : à l’horizon de la campagne viticole 2018, 80% des viticulteurs récoltants en France auront la possibilité de dématérialiser leur DRM avec nos solutions.

Et pour les négociants, logisticiens et distributeurs ?

Sans accord avec une interprofession, tous ces opérateurs pourront déposer leur DRM sur Prodouanes. Pour les autres, ils peuvent déjà saisir leurs données manuellement. Pour répondre à la demande à venir, notre équipe réglementaire travaille activement pour généraliser la dématérialisation de la DRM de nos utilisateurs quelle que soit leur activité, dès 2018.

Quels sont les avantages de la dématérialisation de la DRM ?

La plateforme Prodouanes apporte un service de pré-saisie des éléments de la DRM (catégories, bases articles, etc), mais c’est surtout la fonction en DTI+** qui permet un gain de temps et une simplicité optimale, à condition de disposer d’un logiciel de régie qui prépare le fichier de données à transmettre !

« Informatiser, c’est sécuriser »

L’informatisation de la comptabilité matières contribue à la sécurisation de tous ses éléments, et garantit la conformité vis-à-vis de la réglementation, en constante évolution auprès des douanes. En résumé, informatiser c’est sécuriser : c’est l’enjeu majeur et une étape incontournable des 24 prochains mois.

Comment savoir si on doit s’équiper d’un logiciel de régie ?

Avant tout, il s’agit d’évaluer le niveau de risque de l’entreprise et le degré de transparence exigé par les douanes : plus l’entreprise gère des flux complexes et importants, en quantité et/ou en valeur, plus la gestion numérique de la comptabilité matières devient une nécessité.

Concrètement, comment iD Systemes accompagne ces entreprises ?

D’une part, en les aidant à étudier leurs flux entrants et sortants, par exemple les volumes d’expédition. En fonction de ces données il sera possible de déterminer la solution la plus adaptée pour échanger avec les douanes. D’autre part, nous examinons ensemble les données disponibles dans le système de gestion, ayant un impact sur la comptabilité matières. L’automatisation partielle ou totale des échanges sera alors décidée. Ce type de projet est un processus rapide : nous mettons entre 4 et 6 mois pour implémenter la solution iDRégie+ chez nos clients.

Au-delà de 2020, à quoi peuvent s’attendre les entreprises des vins & spiritueux en termes de réglementation ?

Déchargées du traitement des DRM, les équipes de la douane ont déjà annoncé qu’elles consacreront plus de temps et de moyens aux opérateurs, notamment plus de services pour les entreprises et un renforcement de la proximité sur le terrain. Il faut aussi s’attendre à une évolution de la réglementation des vins, alcools et spiritueux, avec la dématérialisation de la Déclaration annuelle d’inventaire…

Contactez-nous pour une démonstration gratuite de notre solution de dématérialisation !

Contact

Découvrez toutes nos solutions réglementaires 


*CIEL (Contributions Indirectes en Ligne) est un projet initié par les douanes visant à dématérialiser la DRM (Déclaration Récapitulative Mensuelle) dont la mise en place doit être effective au plus tard le 31 décembre 2019.

** Le DTI+ permet de remplacer toutes les saisies manuelles au moyen d’un fichier de données déposé sur le site de Prodouanes.